(source : eMarketer.com) - traduction libre

Les courriels marketing envoyés entre 20 heures et minuit obtiennent les meilleurs résultats

Dans la vie quotidienne, la plupart des gens ne veulent pas être dérangés tard dans la nuit. Le contraire semble être vrai quand il s'agit du marketing par courriels. Selon une analyse du 4 trimestre 2012 par Experian CheetahMail sur les campagnes de courriels de ses clients nord américains, les courriels marketing envoyés tard dans la nuit surpassent les envois de courriels marketing à tout autre moment de la journée.

 

Experian a constaté que les courriels marketing envoyés entre 20 heures et minuit ont généré des taux d'ouverture et de clics supérieurs. Il y eu également nettement plus de transactions, des commandes plus importantes et plus de revenu par courriel que pour les courriels envoyés à tout autre moment de la journée.

 

Le rendement des envois marketing de nuit est très supérieur. Les courriels envoyés en fin de soirée ont obtenu en moyenne un rendement de 0.48$ par courriel, soit plus du triple de la moyenne globale de 0.14$ par courriel. Le deuxième intervalle de temps le plus performant était plus tard entre minuit et quatre heures du matin. Ces courriels marketing ont généré en moyenne 0.22$ par courriel, tandis que la période la moins lucrative pour envoyer les courriels marketing était entre midi et 16 heures (rendement moyen de 0.15$ par courriel).

L’étude d’Experian a aussi démontré que les envois marketing hors des jours ouvrables peuvent aussi être bénéfiques. Les taux d’ouverture et de clics étaient plus élevés les samedis et dimanches. Le samedi était le jour où les destinataires étaient le plus dans un mode d'achat. Le taux de transactions ce jour-là était de 0,16 % contre 0,11 % en moyenne les autres jours. Par conséquent, le samedi était le meilleur jour d'envoi avec un retour sur investissement (ROI) de 0.20$ par courriel marketing

Dans l'ensemble, seulement les taux d'ouverture ont augmenté passant de 14,4% au 4e trimestre 2011 à 16,3% au 4e trimestre 2012, tandis que les taux de clics, taux de transaction et le revenu par courriel marketing sont tous demeurés relativement stables. La valeur en dollars de la moyenne des commandes est passée de 160,99$ à 180,25$.