(source : eMarketer.com) - traduction libre

Quelle est l'efficacité de la personnalisation jusqu'à présent?
Les spécialistes en marketing travailllent encore avec les données de base pour la personnalisation. Des recherches récentes confirment qu'on est encore au début de l'utilisation de la personnalisation et qu'il y a encore beaucoup de place à amélioration pour gagner en efficacité et en ciblage par-exemple.

En juin 2015, une étude de VB Insight a permis de découvrir que le courriel a été le canal numérique le plus populaire pour la personnalisation. Parmi les spécialistes marketing à travers le monde, 80% ont utilisé le courriel pour transmettre du contenu personnalisé. En deuxième place, les médias sociaux traînaient loin derrière avec 42%. Aucun autre canal a dépassé le 40% : les sites web type landing page (37%), les pages d'accueil (36%) et le contenu tel que des articles et billets de blogue (31%) ont complété le top cinq.

Les répondants étaient plus susceptibles de compter sur des activités sur le site web telles que les téléchargements et les pages vues pour les efforts de personnalisation, avec 43% indiquant que les données sur l’historique client étaient utilisées pour la personnalisation, tandis que l'activité de recherche, l'activité sociale, et l'activité de communication ont été utilisés chacun d'environ quatre fois sur dix. 

Alors que des répondants ont signalé une importante augmentation de certaines données en raison de la personnalisation, les résultats dans leur ensemble montrent qu'il y a beaucoup de places pour l'amélioration. Le taux d'ouverture des courriels, les visites de retour et les visiteurs du site web ont bénéficié de la plus grande augmentation grâce à la personnalisation avec plus de six répondants sur 10 indiquant une augmentation pour chacune des catégories. Les téléchargements et installations d'applications avaient la plus grande marge de croissance, tandis que près de la moitié des répondants a vu une augmentation de toutes les autres métriques due à une forme de personnalisation. A noter aussi que plusieurs répondants ont indiqué qu'il était trop tôt pour mesurer les effets de la personnalisation car ils venaient juste de commencer les efforts de personnalisation.

Lorsque l'étude a demandé aux spécialistes marketing leur principal objectif d'affaires en utilisant la personnalisation, près de quatre répondants sur 10 recherchaient plus de prospects. Suivent l'augmentation des conversions et des ventes par 14 points de pourcentage, l'augmentation de la rétention / diminution du taux de désabonnement (16% ), l'augmentation de prospects qualifiés (12%), et la réduction des coûts d'acquisition (10%).

Cependant, d'autres réponses suggèrent que les spécialistes marketing limitaient leur bassin de clients potentiels à atteindre. Moins de la moitié (47%) visaient à la fois les consommateurs connus et anonymes via la personnalisation, tandis que 6% étaient seulement anonymes. Si cela se justifie en raison du fait que les clients sont des entreprises avec des données connues, il semble donc que quelques prospects soient effectivement rejoints même s'ils sont anonymes.