(source : eMarketer.com) - traduction libre

Près de la moitié des entreprises B2B n’utilisent pas des solutions tierces pour la gestion et le nettoyage des données des prospects avant de les intégrer dans leur système.

Les spécialistes marketing en (B2B) perdent-ils du temps et de l'énergie sur les listes de contacts « polluées » ? La majorité répond oui, selon des recherches récentes. En mars 2015, interrogés par l'agence de génération de prospects en B2B Spear Marketing Group, 54% des responsables marketing B2B américains estiment que plus de 25% de leur base de données marketing renferme des informations désuètes, inexactes, inutilisables ou en double. Comme telle, la majorité a décrit la qualité actuelle de leurs données comme « passable », ou pire, « mauvais ».
 

Des solutions tierces peuvent aider à la gestion en augmentant la propreté des données. Cependant, 46% des répondants n’emploient pas ces outils qui permettent automatiquement d’enrichir, ajouter, nettoyer ou fusionner les données prospects avant de les entrer dans le système, contre 40% qui les emploient.

En mars 2015, le sondage mené par Regalix confirme le rôle important de la technologie pour filtrer les prospects à travers l’entonnoir. Interrogés sur l'évolution des techniques dans la conversion des prospects, 59% des spécialistes du marketing B2B mondiaux ont souligné une forte dépendance aux outils de marketing automatisé.
 

Le sondage mené plus tôt en février 2015 par Regalix, a également mis en évidence l’impact des outils d'analyse marketing sur les chiffres d’affaires. Près de la moitié des cadres en marketing B2B ont déclaré que leur chiffre d’affaires a augmenté entre 10% et 25% et 17% ont vu une augmentation de plus de 25% grâce à l'analytique marketing.

Plus du trois quarts des B2Bs interrogés par Spear marketing ont été capables de mesurer et de noter les effets de campagnes spéficiques sur les canaux de ventes (par-exemple : les prospects engnedrés).  De plus, près de six marketers sur dix ont mentionné la même chose concernant les chiffres d'affaires. L’utilisation de solutions tierces de gestion des données peut aider à maximiser les efforts de vente et à éviter que les spécialistes marketing B2B perdent leur temps sur des données médiocres.