(source : eMarketer.com) - traduction libre

L’email marketing reste populaire en raison de sa portée et de sa performance constante

En tant que canal pour atteindre les prospects et les clients, l’email marketing continue de performer, même si d'autres plateformes de messagerie apparaissent. Neuf commerçants sur 10 en Amérique du Nord disent qu'ils utilisent l’email marketing pour engager leur public cible, selon un sondage de septembre 2016 par Winterberry Group et Data & Marketing Association (DMA), le canal le plus utilisé sur l'affichage numérique, le contenu Web et la recherche.

"Bien qu'il soit préoccupant que les nouvelles plateformes de messagerie cannibalisent l'audience de l’email marketing, en général, les plus jeunes restent fidèles à leurs emails. Pourtant, à mesure que le volume des emails augmente de plus en plus chaque année, il est probable que le désir des utilisateurs se raffine davantage concernant des messages plus adaptés ", a déclaré Jillian Ryan, analyste d'eMarketer, auteur du nouveau rapport," Email Marketing Benchmarks 2017: Metrics Steady as Data Creates Better Context and Relevance."

La domination de l’email marketing est vraie dans toutes les industries. Un sondage mené en mai 2017 par DMA et Demand Metric auprès des professionnels en marketing a révélé que tous ceux qui travaillent dans les domaines de la santé ou de la pharmacie ainsi que des voyages et de l'hébergement ont utilisé l’email marketing. Les organisations à but non lucratif (96%), les services d'édition et de médias (93%) et les services entre entreprises (B2B) (90%) ont également fortement adopté l’email marketing. Parmi les industries qui ont eu le moins recours à l’email marketing, on retrouve la vente aux détails avec tout de même 81%.

Les spécialistes de l’email marketing sont principalement axés sur l'acquisition, selon une recherche de Campaigner. Pour plus de deux tiers (67%) des répondants interrogés en décembre dernier, attirer de nouveaux clients était le principal objectif pour 2017. L'augmentation de la notoriété de la marque et la rétention des clients étaient également des objectifs pour respectivement 44,8% et 40,6% des répondants.

Le nombre d'emails envoyés et reçus augmente également. Selon une prévision de février 2017 de Radicati Group, 269 milliards d’emails seront envoyés dans le monde entier quotidiennement. Ce nombre est appelé à augmenter annuellement d'environ 4,4%. D'ici 2021, 319,6 milliards d'emails seront envoyés et reçus tous les jours.

Les spécialistes du marketing continuent d'allouer de plus en plus de budget à l’email marketing. Au troisième trimestre de 2016, un sondage du fournisseur de services de messagerie (ESP) Emma a révélé que 58% des spécialistes du marketing aux États-Unis prévoyaient d'augmenter leur budget en email marketing en 2017; une réponse plus élevée que pour tout autre stratégie marketing.

Cette confiance envers l’email marketing s'explique en partie par son excellent retour sur investissement (ROI). Selon la recherche menée en avril 2017 par Econsultancy en association avec Adestra, 73% des spécialistes du marketing dans le monde entier ont déclaré que l’email marketing a fourni un très bon ROI en 2017, ce qui en fait la stratégie de commercialisation qui a reçu le pourcentage le plus élevé de réponses dans le sondage, même légèrement devant le référencement (SEO). Pour rappel, en 2008, le SEO était classé plus haut que l’email marketing.

De toute évidence, l’email marketing continue à générer des revenus. Selon un rapport de juin de OneSpot, suite à une étude menée par Relevancy Group, les directeurs marketing ont déclaré que 21% de leur chiffre d'affaires du deuxième trimestre de 2017 était attribuables à l’email marketing, en hausse de 17% par rapport à l'année dernière.