(source : eMarketer.com) - traduction libre

eMarketer estime que près de neuf internautes sur 10 envoient un courriel au moins une fois par mois. De plus selon le sondage mené par AYTM Market Research, près des deux tiers des internautes aux États-Unis se sont abonnés aux infolettres de grandes marques. Mais lisent-ils les courriels marketing qu’envoient ces entreprises? Une recherche de Technology Advice a constaté que même si  60% des internautes adultes américains lisent les courriels marketing, seulement 16% l'ont fait régulièrement et seulement 12,8% ont lu plus de la moitié des courriels marketing qu’ils ont reçus.

Prendre la qualité comme approche plutôt que la quantité est la clé pour l'email marketing qui cherche à éclipser la compétition dans les boîtes courriels. Lorsqu'on leur a demandé comment les entreprises pourraient améliorer leurs efforts de marketing par courriel, près de 44% des internautes ont déclaré que d’envoyer moins de courriels aiderait. En même temps, près de la moitié désire du contenu plus informatif ou des offres personnalisées.

 

Étant donné le nombre de messages non pertinents reçus par les répondants, il est logique qu'ils réclament du marketing par courriel qu’il mette plus de temps à adapter le contenu. Près de la moitié (49,1%) dit recevoir des courriels marketing non pertinents chaque jour, et trois sur 10 en obtiennent chaque semaine.

Les spécialistes en marketing par courriel risquent de voir leurs courriels estampillés avec la balise de spam tant redoutée si elles ne prennent pas note des préférences des consommateurs. 45,8% des consommateurs ont dit qu'ils étiquettent les courriels marketing comme spam si les entreprises envoient des messages trop fréquemment et plus de trois sur 10 l'ont fait en raison de la pertinence du contenu.

 

Une meilleure segmentation et ciblage devraient aider les spécialistes en marketing par courriel à livrer du contenu relié aux consommateurs au lieu de bombarder constamment des courriels généraux. L’étude menée par The Relevancy Group a démontré l’effet positif de l’utilisation de cette pratique. Parmi les spécialistes en marketing par courriel américains, 35% des répondants indiquent que l'amélioration de la segmentation et du ciblage pour leur marketing par courriel est une priorité. Dans le même ordre d'idée, un tiers veut arriver à une meilleure utilisation des statistiques pour optimiser les communications.