(source : eMarketer.com) - traduction libre

75% des spécialistes en marketing mentionnent que moins de la moitié de leurs campagnes de marketing par courriel est automatisée.

Les spécialistes marketing en Business-to-Business (B2B) ont du travail à faire dans l’automatisation des courriels, selon la recherche menée par Spear Marketing Group, en mars 2015. La plupart des responsables marketing B2B américains interrogés ont estimé que moins de 25% de leurs campagnes de marketing par courriel actuelles étaient automatisées, ceci incluant les réponses automatiques aux actions suivantes des destinataires, telles que les visites de sites Web ou les enregistrements d'événements, dans un temps opportun et plus pertinent.  Pendant ce temps, à peine un quart a déclaré que plus de la moitié des campagnes de marketing par courriel réalisées en moyenne par mois ont été automatisées.

De plus, les répondants ne communiquent pas assidûment avec leurs prospects. Environ trois sur dix ont indiqué que leurs prospects existants ont reçu des communications par courriel de leur part une fois par mois ou moins. Selon Spear, « la meilleure pratique recommande que la fréquence d'au moins un message par mois est le minimum requis pour maintenir un certain niveau de notoriété de la marque.»

Les spécialistes en marketing B2B sont également à la traîne pour répondre aux demandes entrantes des prospects; 40,5% d'entre eux n’ont pas mis en place un répondeur automatique, ce qui signifie que les prospects ne reçoivent pas l'attention immédiate à leurs demandes.

La recherche de Regalix en janvier 2015 avait souligné l'efficacité du courriel durant les premiers stades des relations avec un prospect. Le courriel était le plus efficace durant les phases de sensibilisation et de l'examen du processus d'achat pour respectivement 72% et 69% des répondants. Une fois la phase d'achat finalisée, le nombre a chuté à 36%.

Les spécialistes en marketing B2B qui ont un processus de marketing par courriel bien établi et fonctionnel obtiennent de meilleures chances d’obtenir un résultat.  Un sondage, effectué en novembre 2014 par Webmarketing123 démontre que le courriel était le canal n° 1 pour lequel les spécialistes en marketing B2B peuvent prouver clairement le retour sur investissement selon 66% des répondants contre seulement 37% pour qui c'est la recherche payante.